Abaisser l'obligation scolaire à 16 ans... Pourquoi pas l'âge du droit de vote alors ?

Abaisser l'obligation scolaire à 16 ans... Pourquoi pas l'âge du droit de vote alors ?
Fédéral
Thématique(s) de l'article :
Ce mercredi 2 mai, le Mouvement Réformateur - par le biais de Pierre-Yves Jeholet - se prononçait en faveur de l'abaissement de l'obligation scolaire à 16 ans, dans l'objectif de "moderniser la formation chez les jeunes et arriver au plein-emploi en Wallonie". Passé la surprise de cette proposition d'un autre temps, écolo j réagit.
L'enseignement écarte déjà de nombreux élèves très jeunes. Ce faisant, il produit et reproduit des inégalités difficiles à supprimer. Nous devrions attendre de notre enseignement qu'il donne à chacun.e les mêmes chances de s'épanouir et de devenir acteur de son projet de vie. En ce sens, nous sommes en faveur du tronc commun. A l'inverse, abaisser l'âge de l'obligation scolaire à 16 ans nous semble contreproductif, d'autant plus si l'objectif est de propulser certain.e.s jeunes vers le monde du travail. Cela creusera l'écart, déjà important, entre les filières techniques et professionnelles, où se retrouvent beaucoup de jeunes fragilisé.e.s et rejeté.e.s du système actuel, et l'enseignement général. Notre enseignement n'en sera que plus inégalitaire.
 
Nous sommes pour le maintien de l'obligation scolaire jusque 18 ans. Jusqu'à cet âge, les jeunes doivent être considéré.e.s comme étant en formation-apprentissage et non pas susceptibles d'être jeté.e.s dans le monde du travail. Abaisser l'obligation scolaire, c'est toucher à un acquis social qui nous est cher, parce qu'il préserve et maintient le droit de chaque jeune à être formé.e, que ce soit dans l'optique d'une vie professionnelle future ou dans celle de devenir un.e citoyen.ne à part entière.
 
Si l'abaissement de l'obligation scolaire est une erreur, l'abaissement de l'âge du droit de vote est, quant à elle, une mesure à défendre. En effet, cette mesure aiderait et permettrait aux jeunes de se former et de devenir des citoyen.ne.s à part entière. Nous invitons le MR à rejoindre la position des écologistes et à défendre le droit de vote dès 16 ans. Cela aurait été possible dès les élections communales si les autres partis avaient suivi la proposition de Stéphane Hazée et Mathieu Daele. Avant de songer à jeter les jeunes en dehors de l'enseignement, il est fondamental de les laisser s'exprimer et de leur permettre de participer à des débats qui les concerne.
 

Contact Presse :

  • Laura Goffart | coprésidente d’écolo j : 0488/16.15.77
  • Thomas Van De Meersche | coprésident d’écolo j : 0494/18.70.03
Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques