Déclaration sur le grand incendie de Moria (Lesbos)

Déclaration sur le grand incendie de Moria (Lesbos)
Fédéral
Thématique(s) de l'article :
Avec Jong Groen & écolo j, nous avons appris avec horreur que plus de 12 000 personnes se sont retrouvées sans abri à la suite d'un grand incendie dans un camp de réfugiés à Lesbos (Grèce).

La situation y était déjà épouvantable avec très peu d'installations sanitaires, des logements insalubres et des soins de santé médiocres, cet incendie est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Nous appelons donc le gouvernement belge, sous la direction de Wilmès I, à fournir une aide humanitaire.

Dans l'Union européenne, la redistribution a été discutée pendant des années, sans succès. Les discours alarmistes et les promesses vides de sens n'aident pas les milliers de personnes qui vivent dans des situations inhumaines. C'était déjà le cas, maintenant que leurs maisons ont brûlées, la situation est devenue encore plus insoutenable. Médecins Sans Frontières avait déjà tiré la sonnette d'alarme qu’une aggravation était à prévoir.

Récemment, la pandémie de COVID-19 a également frappé le camp. Il fallait s'y attendre aussi. Dans de nombreux pays, ils ont procédé à des fermetures et des quarantaines. Des mesures qui peuvent certainement être défendues pour les personnes ayant leur propre domicile, surtout en période de crise sanitaire. Il en va tout autrement pour les personnes qui attendent depuis des mois ou des années leur propre maison tout en vivant dans une tente ou une autre structure faite maison dans un camp de réfugiés. Pourtant, le message était le même : restez à l'intérieur. La situation est donc allée de mal en pis. Sans camp, de nombreuses personnes risquent de se retrouver dans l'illégalité, dans des conditions de vie encore pires ou de redevenir dépendantes des trafiquants d'êtres humains.

Il est clair qu'il s'agit d'une crise humanitaire européenne majeure. L'Europe, plus que jamais, doit montrer son engagement face au respect de la dignité humaine, par des actes concrets. Nous appelons l’Union européenne à relocaliser ces personnes et le gouvernement fédéral à être un moteur dans ce sens et d’accueillir ces personnes dignement en Belgique. Ces personnes méritent d'être soutenues, de la part d'écolo j & Jong Groen nous voulons leur offrir le soutien qu'ils et elles méritent.

Signé,

Cloé Devalckeneer & Arthur Lambert

Co-présidents écolo j

Sarah Plaizier & Timon Hogenaar

Co-voorzitters Jong Groen

Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques