Ciné-débat Genres et identités

pictoActu

Le 27 mars dernier, écolo j Louvain-la-Neuve projetait le film Danish girl de Tom Hooper, occasion de passer un moment convivial agrémenté de popcorn mais surtout occasion de lancer la discussion autour de la réalité que connaissent les personnes transgenres en Belgique.

Danish girl retrace l’histoire de Lili Elbe/Einar Wegener, artiste danoise ayant été la première personne à subir une opération pour changer de sexe. Dans le public, l’on retrouvait à la fois des personnes très calées sur le sujet et d’autres qui, de leur propre aveu, n’y connaissaient rien. Sans aucun doute, c’est grâce à ce public varié et enthousiaste que la discussion s’est lancée avec les deux intervenants (Xavier Wyns d’Alter Visio et Tookie Watteau du comité des CHEFF LLN, le CHELLN). Deux heures d’une discussion intense et dynamique permirent d’aborder la question sous ses multiples facettes : qu’est-ce que l’identité de genre ? Quelle est la place des facteurs biologiques ? Que dit la législation belge ? Qu’en est-il ailleurs dans le monde ? Quelles discriminations les personnes transgenres rencontrent-elles en Belgique ? Est-ce que l’outil législatif est capable de lutter contre celles-ci ? Comment le film Danish girl a-t-il été reçu par le public transgenre ?

A la sortie de salle, les discussions allaient encore bon train en plus petits comités, preuve s’il en fallait que le travail de sensibilisation sur ces questions est encore et toujours nécessaire. La nécessité de se mobiliser pour atteindre un traitement digne des personnes transgenres est également ressortie des discussions, comment accepter qu’aujourd’hui encore la Belgique impose stérilisation et psychiatrisation comme préalable au changement de sexe ?

Envie d’approfondir la question ? N’hésite pas à regarder Danish Girl mais également « Laurence anyways » de Xavier Dolan, « Breakfast on Pluto » de Neil Jordan et « Boys don’t Cry » de Kimberly Peirce.

Plein d’informations sont aussi disponibles sur les sites d’Alter Visio, de Genres Pluriels et des CHEFF.

Mathilde Guillaume