ENSEIGNEMENT | L’éducation des enfants intellectuellement précoces

pictoDossiersLe haut potentiel (HP) intellectuel est un terme définissant les enfants qui possèdent d’excellentes compétences logico-mathématiques, ainsi qu’une perception sensorielle extrêmement performante. Un don qui peut se transformer en handicap pour l’enfant, si on ne lui enseigne pas à exploiter au mieux ses capacités de réflexion et à gérer des émotions que son hypersensibilité va exacerber.

Effectué assez tôt, un dépistage de précocité intellectuelle permettra de mettre en place des solutions adaptées aux besoins de l’enfant, lui évitant ainsi ces entraves mentales et relationnelles.

Dans un tiers des cas, un enfant HP, considéré comme éveillé avant son entrée dans la vie scolaire, rencontrera des problèmes d’intégration et d’attention dès la maternelle. En primaire, sa facilité d’apprentissage favorisera une nonchalance dans ses études ainsi que le développement d’un sentiment de rejet et d’incompréhension, auquel l’enfant risque de répondre par de l’insolence. C’est finalement dans le secondaire que l’on assiste au plus grand nombre de décrochages scolaires, lorsqu’il est demandé aux élèves de mettre en place des stratégies d’apprentissage que l’enfant n’aura pas acquis. Il aura beau avoir la réponse à une question, il ne saura pas l’expliquer de façon adéquate.

L’adaptation pédagogique proposée aux enfants HP est composé de trois principes :

  • Le respect du rythme de l’enfant, par un ou plusieurs passages anticipés en classe supérieure ;
  • L’enrichissement des thématiques, notamment via les activités périscolaires et les travaux en groupe ;
  • L’approfondissement des sujets abordés par le programme officiel.

Il est également conseillé de lier ces trois objectifs à un travail sur la méthodologie et l’organisation, tout en portant un intérêt particulier à la socialisation de l’enfant. Ce dernier point étant primordial pour éviter qu’il ne développe un égo surdimensionné ou au contraire, qu’il ne tombe dans une soumission malsaine aux espérances extérieures.

Évidemment, le rôle des parents reste majeur dans l’éducation de l’enfant HP et surtout dans son accompagnement émotionnel. En effet, malgré les apparences dues à son âge mental, les besoins affectif d’un enfant restent toujours liés à son âge réel.

Etienne Morisseau