Les enfants de Charlemagne : une école alternative aux valeurs humaines

pictoCarteBlancheEn septembre 2016 s’est ouverte notre petite école privée à Watermael-Boitsfort (Bruxelles) dont le projet s’attache autant à la pédagogie active qu’à la qualité des relations humaines en faisant la part belle à l’écoute et à la communication bienveillante.

Nous avons placé l’être humain au cœur de notre démarche, car nous pensons que développer la confiance en soi des enfants, leurs capacités d’écoute, de communication et de collaboration leur permettra d’être des acteurs engagés de la société de demain. Notre projet s’écarte du système traditionnel, non pour rester en marge de celui-ci, mais pour pouvoir l’appréhender avec le recul nécessaire et y apporter des solutions sociétales et environnementales durables.

Les enfants répartis en petits groupes d’âges mixtes évoluent chacun à leur rythme dans leurs apprentissages. Cela passe par la mise en place de pratiques pédagogiques qui favorisent leur autonomie et permettent de développer leurs potentiels. L’enseignant offre à chaque enfant des exercices personnalisés ; il ne transmet pas le savoir, mais aide les élèves à l’acquérir par eux-mêmes, dans une ambiance respectueuse des uns et des autres. Nos sources d’inspiration sont Freinet, Montessori, Decroly et bien d’autres encore, mais nous n’avons pas souhaité nous rattacher dogmatiquement à l’un ou l’autre de ces novateurs en éducation, car nous estimons qu’aucune pédagogie, aussi belle soit-elle, ne peut correspondre à tous les enfants. Nous nous adaptons aux besoins de chacun et la pluralité de cette approche permet à chaque enfant d’évoluer de façon unique et personnelle.

Dans cette démarche où nous avons souhaité replacer l’enfant au centre de notre attention, nous nous remettons constamment en question et collaborons activement avec les parents et divers intervenants extérieurs. Nous avons l’espoir et le désir de former de futurs adultes qui pourront, au-delà de nos murs, avoir un impact positif sur la société. Nous souhaitons former une génération de citoyens engagés, conscients d’eux-mêmes, des autres et du monde qui les entoure et, surtout, confiants dans le rôle qu’ils ont à y jouer. La communication bienveillante est le terrain fertile sur lequel nous semons les graines de la non-violence, du respect de soi et des autres. Nous nous attachons donc à développer l’empathie au sein de notre démarche éducationnelle : celle des adultes envers les enfants, indispensable modèle des relations humaines, et bien entendu celle des enfants les uns envers les autres, indispensable pour un vivre ensemble scolaire. La mixité des âges au sein de la classe est, en ce sens, une expérience tout à fait positive d’entraide et de respect mutuels.

Nous sommes convaincus que le bien-être des élèves à l’école est primordial et influe directement sur leur intérêt, leur motivation et leur enthousiasme face aux apprentissages. Quand les enfants se sentent respectés par les adultes et par les autres élèves, tant dans leur individualité que dans leur rythme de travail, aller à l’école se révèle un plaisir de chaque jour. Soucieux du futur de nos enfants, nous gardons toujours à l’esprit que c’est maintenant, au présent, qu’il se construit. Arun Gandhi disait que le monde était ce que nous en avions fait : s’il est impitoyable aujourd’hui, c’est que nous l’avons rendu tel par nos attitudes. Si nous nous changeons nous-mêmes, alors nous pouvons changer le monde.

Jessica Bourseaux
Directrice des Enfants de Charlemagne
www.vivelavieasbl.be