LIRE | Sale Pédé

pictoCoinDetenteSale Pédé. Pour en finir avec le harcèlement et l’homophobie à l’école (Jasmin Roy, Parution : septembre 2016)

Depuis quelques années, les élèves devenus adultes sortent du silence. Le harcèlement est enfin une priorité en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Jasmin Roy raconte son histoire, en partant de son origine, sa famille, son quartier, son école. Il raconte avec simplicité ce dont il a lui-même souffert.

Un ouvrage supplémentaire, peut-être, mais un des premiers ouvrages qui sortent du placard toutes les insultes homophobes dont sont victimes des milliers de jeunes. Il n’hésite pas à parler autant du harcèlement entre jeunes que des violences institutionnelles.

Un ouvrage où l’on retrouve plusieurs autres témoignages de jeunes et d’adultes. Un livre qui n’est pas là pour embellir et qui joue sur les émotions du  lect.eur.rice. A lire sans hésitation.

Xavier Wyns

 

LIRE | Destruction massive : Géopolitique de la faim

pictoCoinDetente« Chaque enfant qui meurt de faim dans le monde est un enfant assassiné »

C’est la conclusion que tire J. Ziegler de ses 8 années passées à l’ONU en tant que rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation.

Aujourd’hui, il n’y a plus aucune raison objective qui explique que des personnes meurent de faim. En effet, les ressources alimentaires actuelles permettraient de nourrir deux fois la population mondiale.

Pourtant, toutes les 5 secondes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim, environ 37000 personnes meurent par jour et presque 7 milliards sont gravement sous-alimentés.

Quelles en sont les causes ?
Pour J. Ziegler, les causes sont multiples : il y a tout d’abord, la spéculation sur les matières premières qui crée une augmentation des prix ayant pour conséquence, de ne plus permettre l’accès à l’alimentation de base aux populations les plus pauvres.
Ensuite, l’auteur démontre que les subventions à l’exportation accordées aux agriculteurs occidentaux (Dumping social), leurs permettent de vendre leurs produits à des prix peu élevés et que ces derniers, une fois sur les marchés africains, tuent par une concurrence déloyale, le marché local.
La dette quant à elle écrase les pays les plus pauvres les empêchant de palier à l’insuffisance de technologies et d’infrastructures nécessaires à l’agriculture (tracteurs, engrais, semences sélectionnées…).

Enfin, J. Ziegler insuffle l’espoir : un peu partout dans les pays du Sud, se crée une solidarité et une résistance paysanne. L’ordre mondial établi peut être modifié par la création d’un front commun de solidarité entre les pays du sud et la société civile des pays occidentaux.

Un livre à lire absolument pour ceux et celles qui veulent comprendre l’échec des mesures mises en place pour éradiquer la faim et prendre conscience des intérêts et enjeux qui sous-tendent le problème de la faim dans le monde.

Sandrine Silberstein

Biographie de l’auteur
Jean Ziegler est un écrivain, un homme politique et un sociologue né à Thoune en Suisse.
Il possède un doctorat en droit et en sociologie.
Il a été rapporteur spécial à l’ONU pour le droit l’alimentation.
Il a écrit plusieurs livres dont certains ont eut un succès mondial tels que :
La Suisse lave plus blanc, Les Seigneurs du crime : les nouvelles mafias contre la démocratie,
L’Empire de la honte,…

LIRE | Sexpowerment

pictoCoinDetenteSexpowerment. Le sexe libère la femme (et l’homme), de Camille Emmanuelle, Editions Anne Carrière (2016)

Peut-on parler de féminisme de manière intelligente, pop et paillette ? La journaliste Camille Emmanuelle y excelle dans Sexpowerment, qui nous plonge dans la culture féministe, de Simone de Beauvoir à Virginie Despentes, en passant par les cours de … twerk ! L’auteure parcourt avec une franchise et un humour jouissifs de nombreux débats, prend le temps de les décortiquer intelligemment pour mettre le doigt sur les injonctions sociétales les plus insidieuses et sur les faux raisonnements. Sa solution ? Le sexe reconnu comme sujet politique véritable !

Le sexpowerment incite femmes et hommes à être fiers de leurs sexualités, de leur corps, et à le revendiquer (dans le respect de chacun, cela va de soi). Ce militantisme sex-positif appelle à libérer la parole et à se débarrasser de tout ce qui porte atteinte à l’estime de soi. Néanmoins, il balaie vite la question de l’engagement collectif, qui s’arrête à une critique en règle des associations féministes traditionnelles, tandis que certains débats mériteraient d’être bien plus creusés (celui sur la prostitution ou sur le voile par exemple).

Lisez-le pour prendre un bon bol d’air féministe et comme une invitation … à aller un pas plus loin !

Caroline Saal

LIRE|Zéro déchet

pictoCoinDetenteZéro déchet, par Béa Johnson (Éditions des Arènes, 2013)

Béa Johnson nous offre un livre de chevet, LA bible du zéro déchet ! Bien plus qu’un livre qui nous explique comment tendre vers le zéro déchet, Béa Johnson nous propose un mode de vie minimaliste, où le temps est précieux et se passe avec les autres plutôt que dans les magasins. C’est une invitation à remettre l’essentiel au cœur de notre quotidien !

Le mode de vie zéro déchet est présenté comme une véritable alternative à la surconsommation et présente de nombreux avantages. A travers son bouquin, Béa Johnson nous livre des trucs et astuces très très concrets, qui balaient tous les aspects de notre quotidien (recettes, etc.). Le tout est basé sur les 5 règles du mode de vie zéro déchet : refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter !
Béa Johnson nous présente son cheminement vers le zéro déchet et son livre regroupe une multitude de propositions. Le projet de Béa Johnson, présenté comme une démarche positive, donne envie et touche énormément de gens plus ou moins proches de la sphère écologiste. Son livre nous propose un réel défi enthousiasmant ! Courez l’emprunter ou l’acheter en seconde main et lancez-vous !!

Lisa Joseph

LIRE|Angela Davis. Autobiographie

pictoCoinDetenteAngela Davis. Autobiographie , par Angela Davis, Editions Aden (2013)

Cette autobiographie intemporelle (première édition en 1974) est le témoignage d’Angela Davis, militante afro-américaine. Bien qu’elle ne soit pas une activiste écolo, j’ai pensé que son histoire pouvait être une source d’inspiration pour nous tou(te)s.

Ce livre raconte la vie d’une petite fille afro-américaine de Birmingham, une bourgade du Sud des Etats-Unis. Celle-ci quitte sa ville natale pour se rendre à l’université, et plus tard en Allemagne, pour étudier la philosophie. Cette petite fille, c’est bien sûr Angela Davis, qui reviendra ensuite au pays pour lutter aux côtés de ses frères et sœurs de combat, pour l’égalité et la fin des discriminations raciales.

Dans cette autobiographie, Angela Davis décrit son sentiment de colère face à un système qui l’a toujours traité injustement à cause de sa couleur de peau. Elle explique également comment son expérience derrière les barreaux l’a amenée à se battre pour la libération des prisonniers politiques. Mais surtout, elle dépeint les liens forts d’amitié et d’amour qui ont guidé son parcours de militante. Pour info : le livre est en rupture de stock dans la plupart des librairies, mais tu le trouveras sans problème à la librairie Joli Mai (Saint-Gilles, Bruxelles).

Pauline Marchand

LIRE|Moi, ministre de l’enseignement

pictoCoinDetenteMoi, ministre de l’enseignement, de Franck Andriat (éditions renaissance de Livre, 2014).

Franck Andriat, ce prof qui avait sorti l’an dernier le livre Les profs au feu et l’école au milieu, nous proposait cet été son deuxième opus sur la thématique, Moi, ministre de l’enseignement.

Les premières lignes donnent le ton avec une citation d’Albert Jacquard issue de J’accuse l’économie triomphante.

Dans ce bouquin, Franck Andriat nous expose 10 propositions pour redonner du sens à l’école. Mais il va plus loin : tout au long de son écrit, nous sommes face à une vive critique de la société. Et cela passe bien évidemment par une remise en cause du monde politique ! L’auteur n’hésite pas à poser de réelles questions sur les enjeux politiques actuels. Dans les propositions faites par F. Andriat, nous retiendrons sûrement celle d’obliger les pédagogues à retourner enseigner. Tout au long de son livre, cet écrivain met en avant l’importance du terrain : faire confiance à ses acteurs et écouter ceux-ci est primordial pour repenser le monde scolaire. L’ouvrage insiste donc énormément sur l’importance de partir de la base pour penser les politiques.

En quelques mots, un récit critique et constructif, un plaisir à découvrir !