AGENDA RENTRÉE | écolo j Liège

Au programme de cette rentrée :

15/09 – AG de rentrée – 19h30 | Rue Hors-Château, 56

21/09 – Drink de rentrée écolo j Liège et ULg

28/09 – Une suite qui dérange : le temps de l’action – 19h00 | Cinéma le Parc

7/10 – Bar La nocturne des coteaux de la Citadelle | Rue Hors Château, 56

Tu as des questions ? N’hésite pas à contacter liege@ecoloj.be

N’hésite pas à liker la page écolo j Liège pour avoir l’ensemble des infos.

 

WEBDOCU | Poder Sin Poder

Deux jeunes journalistes, Edith Wustefeld et Johan Verhoeven, ont réalisé un voyage d’une année qui les a conduit à étudier plusieurs expériences autogestionnaires en Espagne et en Amérique Latine.

Pour restituer leurs rencontres, ils ont réalisé un webdocumentaire interactif qui fait découvrir des projets d’autogestion à travers quatre axes : Culture, Travail, Résistance et Éducation.

Après la projection, nous aurons la chance de pouvoir en discuter avec Edith Wustefeld, co-réalisatrice. Bref, n’hésite pas à en être !

Assemblée générale et ciné-débat « Merci Patron »

20161007-Merci_Patron-carreComme tu le sais peut-être, écolo j tiendra son congrès le 22 octobre à Liège. Moment démocratique par excellence, les deux positions en cours de préparation (L’Art et la Culture comme lien social, et Vivre son genre : la fin des discriminations) seront débattues et amendées par les membres. Pour ce faire, nous profiterons d’une heure en début d’AG pour recueillir vos divers avis, autour d’un repas sous forme d’auberge espagnole.

Nous regarderons ensuite le film Merci Patron. À l’origine du mouvement Nuit Debout, ce film de François Ruffin sorti en février dernier dénonce l’oligarchie financière créatrice d’inégalités sociales.

VOIR | Grand Central

pictoCoinDetenteGrand Central, réalisé par Rebecca Zlotowski avec Tahar Rahim, Léa Seydoux (2013)

Grand Central c’est une histoire de vie et d’amour rythmée au son sinistre de l’alarme d’une centrale nucléaire. Une romance infectée par la question polémique du nucléaire et la menace qui pèse sur ses travailleurs les plus précaires, employés en sous-traitance et logés dans des mobilehomes aux pieds de la centrale.

Avec ce deuxième film, Rebecca Zlotowsky fait fort en osant parler d’amour tout en explorant l’angoissante expérience de l’univers nucléaire. Avec l’expertise de Claude Dubout, lui même décontamineur et auteur d’un ouvrage retraçant son expérience, la réalisatrice traite le sujet avec justesse et finesse pour nous offrir ce film.

Réalisé dans une vraie centrale n’ayant jamais fonctionné suite à un referendum des verts autrichiens lors de sa construction, le tournage ouvre les porte d’un univers peu exploré. De simples gestes prennent des proportions démesurées avec les combinaisons, la chaleur et l’ambiance inquiétante qui règnent sur le site ; pour les acteurs, l’expérience fut bouleversante de vérité.

Laura Mahieu

Médias | Planète

Uptown Funk Microbead Parody
#Ditchthosebeads

https://youtu.be/hw6vdZ8QJEw


 

What really happens to the plastic you throw away
Emma Bryce


 

Our Plastic, Our Problem
(A marine litter info-operetta !)


 

Beat The Micro Bead
Plastic Soup Foundation & The North Sea Foundation


 

Cowspiracy: The Sustainability Secret,
réalisé par Kip Andersen & Keeghan Kuhn (2014)

Kip Andersen découvre que l’élevage animal industriel contribue davantage au réchauffement climatique que l’ensemble du secteur des transports. En tentant d’en apprendre plus sur le sujet, Andersen se rend compte que les plus grandes organisations environnementales (Greenpeace, WWF, etc.) ne font rien pour mettre cette information en évidence.

https://www.youtube.com/watch?v=K3wbuqhxSqA



Promised Land
,

réalisé par Gus Van Sant (2012)

Steve Butler et sa collègue Sue Thomason, employés de la compagnie pétrolière Global, arrivent à McKinley, une bourgade de campagne de Pennsylvanie, avec pour but de racheter les terres des paysans en leur promettant de faire fortune avec l’or qu’ils ont sous les pieds.



Le sel de la Terre,
réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado (2014)

Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète.

VOIR|Cowspiracy : The Sustainability Secret

pictoCoinDetenteCowspiracy: The Sustainability Secret, réalisé par Kip Andersen & Keeghan Kuhn (2014)

Déjà affecté par les révélations faites dans An Inconvenient Truth (le documentaire mettant en scène Al Gore), Kip Andersen découvre que l’élevage animal industriel contribue davantage au réchauffement climatique que l’ensemble du secteur des transports. En tentant d’en apprendre plus sur le sujet, Andersen se rend compte que les plus grandes organisations environnementales (Greenpeace, WWF, etc.) ne font rien pour mettre cette information en évidence.

Le documentaire nous emmène en voyage aux côtés de Kip Andersen, à la rencontre des principaux acteurs de la défense environnementale et du secteur de l’élevage industriel américain, pour connaître la raison de cette omerta. Visiblement le sujet est sensible et peu de personnes interviewées souhaitent répondre aux questions posées. Sous pression, le sponsor du film en vient même à se retirer du projet.

Les informations données au cours du documentaire, parfois amenées un peu trop rapidement, nous permettent de nous rendre compte de l’ampleur de ce phénomène. Définitivement un « must-see » pour celui/celle qui se sent concerné-e par le bien-être de notre chère planète !

Benoît Hofer

Médias | Société


Le fils de l’autre,
de Lorraine Lévy (2012)

A 18 ans, Joseph s’apprête à entrer dans l’armée israélienne quand soudain il découvre, suite à une prise de sang, qu’il était destiné à vivre en Cisjordanie. Il a en effet été échangé à la naissance avec Yacine, un Palestinien, dans la confusion provoquée par un bombardement au sein de la maternité israélienne où tous deux sont nés.

https://www.dailymotion.com/video/xo3yoj#tab_embed



Danish Girl,

de Tom Hooper (2015)

Danish girl retrace l’histoire de Lili Elbe/Einar Wegener, artiste danoise ayant été la première personne à subir une opération pour changer de sexe.



Moonlight,

de Barry Jenkins (2016)

Moonlight est ce que l’on espère une revendication. Je vous le conseille sincèrement parce que ce film nous permet de nous interroger. Nous interroger sur jusqu’où on est prêt à se battre sur les droits de nos amis. Ça pourrait être moi, ça pourrait être nous. Bref, je vous conseille vivement ce film.


 

Le Meufisme


 

Déshabillez-nous | Ces Messieurs dames


Democracy,
de David Bernet (2016)

Les géants du web sont maintenant très difficilement contournables (Google, Facebook, etc.). La centralisation de toutes les données personnelles peut laisser place à certaines dérives, comme l’a par exemple signalé Edward Snowden avec les révélations de l’espionnage de masse par la NSA. On peut donc se questionner sur les liens qui existent entre ces géants du web et les États, au détriment du respect de la sphère privée : utilisation des données pour le ciblage publicitaire, pour la lutte contre le terrorisme, etc.

https://www.youtube.com/watch?v=uw50n0SbNw8&feature=youtu.be


 

Dessine-moi l’éco
Le revenu universel, est-ce une bonne idée ?

Le revenu universel représente-t-il une opportunité à saisir pour améliorer notre quotidien ou constitue-t-il un risque à fuir pour maintenir nos acquis sociaux ?


Le cœur en braille,
de Michel Boujna (2016)

Une histoire touchante d’amour entre ces deux pré-ados se dessine tout en douceur, avec en arrière-fond, le père de Victor qui ne parvient pas à faire le deuil de sa femme, et le père de Marie qui, croyant bien faire pour sa fille, ne voit pas qu’il la rend malheureuse.



Welcome,

réalisé par Philippe Lioret, une production Nord Ouest Films, Studio 37, Artemis Productions

(Avec Vincent Lindon, Audrey Dana, Firat Ayverdi)
Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître-nageur à la piscine de Calais, prend le risque d’aider en secret un tout jeune clandestin irakien qui veut traverser la Manche à la nage.



Doing Time, Doing Vipassana
,
réalisé par Eilona Ariel et Ayelet Menahemi (1997)

Ceci est l’histoire d’une ancienne technique de méditation appelé Vipassana qui montre aux gens comment prendre en main leur vie et à se canaliser vers le meilleur d’eux-même. C’est l’histoire d’une femme déterminée nommée Kiran Bedi, anciennement inspecteur général des prisons de New Delhi, qui cherchait à transformer la tristement célèbre prison de Tihar et d’en faire une oasis de paix. Mais surtout, c’est l’histoire de détenus qui ont subi de profonds changements, et qui ont réalisé que l’incarcération n’est pas la fin, mais peut-être un nouveau départ vers une vie meilleure et plus positive.



Qu’un seul tienne et les autres suivront
,
réalisé par Léa Fehner (France, 2009)

Stéphane se voit proposer un marché qui pourrait changer sa vie, zohra cherche à comprendre la mort de son fils et Laure vit son premier amour pour un jeune révolté incarcéré. Réunis par hasard entre les murs d’un parloir de prison, ils auront chacun à prendre en main leurs destins. Qu’un seul tienne debout, et les autres suivront…

VOIR|Le Sel de la Terre

pictoCoinDetenteLe Sel de la Terre, réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado (2014)

Le Sel de la Terre est un documentaire consacré au photographe Sebastiào Salgado. Nous parcourons l’histoire de cet homme qui a vu, à travers son objectif, quelques-uns des événements les plus marquants de notre Histoire. Armé de son sang-froid, il traverse ainsi les continents et nous rapporte les beautés et les tragédies de ce monde. En plus d’être une intéressante leçon d’histoire, ce film permet d’en apprendre davantage sur la vie du photographe, sa famille et son choix de vie. Nous sommes guidés par la voix de Juliano Salgado, son fils, et le réalisateur, vers les moments les plus importants de sa carrière. Le choix du noir et blanc est important : il nous laisse ressentir de manière intense les émotions capturées par l’objectif de Sebastiào Salgado. Pour ce qui est de la technique, les amateurs de photographie n’y retrouveront malheureusement pas le savoir-faire et la technique du photographe, mais bien toute la splendeur et l’histoire de ses œuvres. Il n’en reste pas moins un incontournable et le prix « Un certain regard » de Cannes, ne le démentira pas.

Maryan Herrera Rodriguez et Damiano Perri

VOIR|Qu’un seul tienne et les autres suivront

pictoCoinDetenteQu’un seul tienne et les autres suivront, réalisé par Léa Fehner (France, 2009)

Une ville dans le sud de la France. Une prison. Un parloir. Des personnages qui vont petit à petit graviter autour de ce lieu : Stéphane, Pierre, Zorah, François, Laure, Antoine et Alexandre.

Stéphane vit en couple avec Elsa ; il ne parvient pas à réellement prendre les rênes de son existence. C’est alors qu’un inconnu, Pierre, dont il vient de faire la connaissance, va lui proposer un marché qui pourrait modifier le cours de sa vie.

Laure vient de rencontrer un jeune révolté dont elle est tombée amoureuse et l’arrestation de ce dernier va la pousser à venir le visiter en prison : quelle idylle le destin leur réservera-t-il ?

Zorah vient de perdre son fils, victime d’un assassinat. Le coupable présumé est emprisonné et est l’amant de son fils. Quand Zorah revient d’Algérie, elle souhaite connaitre les motivations de l’assassin de son fils, comprendre son geste. Elle va ainsi à la rencontre de la sœur de celui-ci et, de fil en aiguille, se retrouve face à lui au parloir.

Le parloir, où les destins de ces personnages s’entrecroiseront et où leur existence à tous et toutes, qu’ils le veuillent ou non, va être bouleversée.

Loïc Jamin