Le 1er mai 2016, les jeunes progressistes liégeois(e)s reprennent le fil de l’histoire

Le 1er mai 2016, les jeunes progressistes liégeois(e)s reprennent le fil de l’histoire
Fédéral
Thématique(s) de l'article :
Plate-forme pour la réduction collective du temps de travail

Depuis la création du mouvement ouvrier, la question du temps de travail est le fil rouge qui guide le combat collectif pour une amélioration de la condition des travailleurs.

Réduire le temps de travail était une manière de répartir le travail disponible, améliorer les conditions de celui-ci et in fine une forme de redistribution des richesses.

Face à la vague libérale qui déferle sur l’Europe, cette revendication a été mise de côté pour tenter de contenir la détérioration des conquêtes sociales.

De la croyance à la prise de conscience…

Depuis 30 ans, le monde politique espère voir revenir une croissance économique qui permettrait de relancer la production de notre pays.

L’espoir fait vivre disait l’autre. Chômage de masse, destruction de notre écosystème et précarité pour les travailleurs sont autant de résultats d’une pensée économique qui privilégie les grands capitaux au détriment d’une population toujours plus précarisée. Avec plus d’un jeune sur quatre au chômage dans certaines régions de Wallonie, il est temps de changer de cap. Ya BASTA !

La Gauche doit reprendre le combat !

C’est forte de ces constats et d’une jeunesse en recherche d’une identité qu’une plateforme de jeunes issus de mouvements progressistes a vu le jour sur Liège.

Réunissant monde syndicat , politique et associatif, cette plateforme rassemble aujourd’hui plus de dix organisations avec une idée simple et ambitieuse : « Travailler moins, pour travailler tou-te-s et vivre mieux ».

Notre volonté est de (re)mettre cette idée en débat dans la société et d’inscrire cette revendication à l’agenda politique des partis progressistes.

« Du temps pour nous ! »

C’est sous le nom « Du Temps Pour Nous ! » que la plateforme liégeoise se met en mouvement pour défendre et mettre en place une RCTT en tant qu’ outils de redistribution des richesses ( 62 personnes détiennent 50% de la richesse mondiale) et d’amélioration du cadre de vie des travailleur-euse-s. Le plus vite sera le mieux.

1er Mai 2016 : se réapproprier le temps pour récupérer notre vie

Le 1er est un jour hautement symbolique. Ce jour est étroitement lié à une revendication historique : exiger une réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire et embauche(s) compensatoire(s).

Les organisations membre de la plateforme se rassembleront sous les couleurs de « Du temps pour nous » avec un slogan commun : « Travailler moins • Travailler tou-te-s • Vivre mieux ».

Entre pétition, prises de paroles et discussions, le village associatif qui se déploiera ce jour-là sur la Place Saint-Paul donnera le coup d’envoi afin de faire de cette revendication l’épicentre d’un projet de société nouveau et collectivement ambitieux. Venez nous rencontrer pour en débattre ce 1er mai.

« Si les citoyens ont besoin d’un projet de société, les jeunes ont besoin d’un avenir… »

DOSSIER DE PRESSE
FORMAT PDF DU COMMUNIQUE DE PRESSE


Contact :
Quentin Chouffart - quentinchouffart@gmail.com - 0494/03.29.88
Vincent FANARA - 0496/27.97.87

Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques