Le nucléaire en question

Le nucléaire en question
ULB
Thématique(s) de l'article :
Mardi 9 mai s’est tenu à l’ULB une conférence sur le nucléaire à l’initiative du groupe campus écolo j. Trois intervenants se sont succédé au cours de la soirée pour aborder trois différentes approches du sujet.

Le docteur Fulcieri Maltini, ancien ingénieur chargé du démontage de la centrale de Tchernobyl, a exposé sous leurs aspects techniques les accidents de Tchernobyl et de Fukushima. Il a ensuite replacé ces éléments dans un contexte plus global de l’utilisation du nucléaire à l’heure actuelle et des problématiques inhérentes à l’exploitation de cette énergie. Il apparait clairement que les problèmes liés au nucléaire sont incontournables et qu’une alternative est nécessaire.

Une militante de Bure a, par la suite, présenté le projet d’enfouissement des déchets nucléaires les plus radioactifs de France à 500 mètres de profondeur sur le territoire de la municipalité de Bure. La lutte s’y est intensifiée durant l’été 2016 et se poursuit. Une décision de justice a été prononcée en faveur des militants qui s’opposent au projet d’enfouissement mais la situation est à nouveau tangente puisque l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est revenue à la charge, juridiquement tout du moins.

C’est Marie-France Deprez de Stop Tihange qui a clôturé la soirée. Elle a exposé la situation des centrales belges et de leur vétusté grandissante, qui explique le succès du mouvement. Stop Tihange est en effet une plateforme qui rencontre beaucoup de soutiens aux Pays-Bas et en Allemagne, directement menacés par un éventuel accident (de moins en moins hypothétique) à Tihange. Militante expérimentée, Mme Deprez a pu nous éclairer sur l’état de la lutte anti-nucléaire en Belgique et son évolution ; et surtout de nous faire part de l’ambitieux projet de Stop Tihange : une chaine humaine de 90km reliant Aix-La-Chapelle à Tihange ce 25 juin : " Le message porté par ses maillons sera celui de l’arrêt immédiat des centrales nucléaires épuisées Tihange 2 et Doel 3. Ce rassemblement se composera de personnes originaires de trois pays et de langues différentes qui protesteront main dans la main pour ce but commun."

--> Inscription pour la chaîne humaine. (écolo j va former un groupe, plus d'infos très bientôt)

Article précédent Article suivant
Partager l'article