No Pub, No Pollution !

No Pub, No Pollution !
Bruxelles
Thématique(s) de l'article :
écolo j et ses membres ne sont pas les seuls à les avoir remarqués. Cela fait un mois que des affiches agrémentent le paysage urbain de Bruxelles, aux arrêts de bus, à l’approche des bouches de métro et sur les murs de plusieurs quartiers. « Arrête de niquer ta mer ».

Le message a fait mouche auprès des passants à Bruxelles et sur les réseaux sociaux, au-delà de la Belgique. L’image de l’affiche représentant un sac en lévitation dans la mer a circulé partout sur les pages Facebook et Twitter, relayée massivement par des associations francophones pro-environnementales et de lutte contre les déchets et le plastique.

écolo j Bruxelles a mené sa petite enquête et a découvert que derrière cette action se cache un petit collectif créé de manière ad hoc pour l’évènement et nommé « Sauve ta mer ». Il est a priori composé de plusieurs activistes bruxellois ayant en commun la volonté d’envoyer un message fort aux consommateurs dans un climat de remise en cause générale de l’usage du plastique et le déversement massif de déchets dans les océans.

Nous souhaitons rappeler à ce sujet qu’aujourd’hui, on peut trouver jusqu’à 20 000 déchets par km2 dans les fonds marins belges, dont 90 % sont composés de plastique. Ces déchets sont présents sur la plupart des plages du monde et se retrouvent aussi dans nos aliments. Ils causent aussi la mort de plus d’un million d’oiseaux et de 100 000 mammifères marins chaque année. Le tri et le recyclage ne sont pas non plus des solutions miracles. En effet, moins de 2 % des plastiques usagés sont recyclés parfaitement en circuit fermé. De plus, le traitement des déchets coûte une fortune à la communauté.

écolo j Bruxelles ne reste pas insensible à ces enjeux puisque la régionale a décidé de traiter la thématique des déchets pour cette année 2018. Déchets nucléaires, déchets ménagers et pollution, zéro déchet… tous les niveaux de consommation et les aspects du problème sont passés en revue. Nous soutenons donc ce type d’action directe et nous nous réjouissons de nos futures collaborations avec le collectif. Les activités de plaidoyer, de sensibilisation et les actions directes doivent être complémentaires et se renforcer mutuellement pour parvenir à faire passer le message.

La régionale prévoit donc de nombreuses actions cet été et à la rentrée pour sensibiliser le plus grand nombre de citoyennes et de citoyens à l’utilisation raisonnée des matériaux à usage unique et à un mode de vie plus responsable. Formations zéro déchet et campagne à destination des commerçants… Suivez nos actions sur notre page Facebook et rejoignez le mouvement !

Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques