Non mais à l'eau quoi?

Non mais à l'eau quoi?
Verviers
Thématique(s) de l'article :
écolo j Verviers souhaite réagir à la sortie dans la presse de l'échevin Legros qui annonce ce weekend la mise en place de pictogrammes qui doivent servir à encadrer l'utilisation de la fontaine secrète par les habitants de Verviers.

En effet, alors qu’écolo j a interpellé les pouvoirs communaux au mois de juillet concernant l’absence de points d’eau adaptés, l’échevin aura pris 6 mois pour nous pondre une solution qui n’en est pas une !

écolo j Verviers l’affirme : les pictogrammes ne solutionneront rien et encore moins à long terme. Ils ne font que mettre en avant les errements de la majorité à ce sujet.

Et puisque, apparemment, il faut 6 mois à l’échevin avant de proposer des solutions aux problèmes des verviétois, nous l’invitons d’ores et déjà à réfléchir puisque, quand l’été reviendra, la situation sera identique à cette de l’été passé.

Toujours aucun intérêt pour les sites de Mangombroux et d’Ensival dans la vision de Mr Legros pour Verviers. Ni aucune prise en compte de la possibilité d’affecter la taxe sur les piscines privées (63 000€) à la rénovation de ces deux sites.

Notre bourgmestre lui-même s’accorde dans l’article sur le fait qu’il est important que les enfants puissent profiter de la fontaine. Et sur ce point nous sommes d’accord avec lui, d’autant plus que le collège peine à proposer une solution digne de ce nom aux habitants de la cité lainière.

écolo Verviers invite toujours les pouvoirs publics à réfléchir sérieusement à la possibilité de la création ou de la rénovation de structures dignes d’une Capitale Wallonne de l’eau qui pourraient, en été, accueillir les cris et jeux des enfants sans déranger personne. Ce qui n’est malheureusement pas à l’ordre du jour au vu de la répartition du budget 2014 votée par la majorité.

écolo j Verviers

Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques