Tous fermiers avec écolo j!

Tous fermiers avec écolo j!
Fédéral
Thématique(s) de l'article :
Hier, écolo j était présent à la manifestation des agriculteurs

écolo j était présent ces 6 et 7 septembre aux côtés des agriculteurs pour affirmer sa solidarité avec ces derniers et dénoncer la crise prévisible qui fait suite à la fin des quotas et à la libéralisation des marchés agricoles. écolo j soutient le mouvement pour une agriculture paysanne et demande un prix équitable, un revenu décent pour les agriculteurs et une régulation équitable des marchés agricoles.

Nous sommes dans une situation où il y a trop de lait et de porc sur le marché. Cette crise de surproduction a entraîné les prix vers le bas. Pousser les producteurs à s'endetter pour augmenter leur production n'a pas de sens. Les agriculteurs se font miroiter des parts de marchés sur les marchés mondiaux où les prix sont d'autant plus volatiles. Nous appelons à une régulation de l'offre, à une relocalisation de la production et à la mise en place de mécanismes de solidarité qui en cas de coup dur pourront garantir un revenu décent aux agriculteurs.

Le système agricole actuel s'appuie sur des exploitations toujours plus grandes, mais de moins en moins nombreuses, pratiquant une agriculture conventionnelle basée sur la monoculture et l'exploitation insoutenable de ressources naturelles. écolo j appelle à une refonte de notre système agricole et soutient les mouvements pour une agriculture paysanne, avec des exploitations à échelle humaine, qui intègrent les questions environnementales (gaz à effet de serre, sol, eau, biodiversite, etc.) et qui rapprochent les consommateurs et les producteurs. Les aides ont trop longtemps été orientées vers les grandes exploitations dans une optique productiviste encourageant la quantité au détriment de la qualité.

Les intermédiaires captent une part trop importante du prix de vente que paient les consommateurs. Il est nécessaire de soutenir les circuits courts et de raccourcir les filières. Ceci afin qu'une part plus importante du prix soit rétribuée aux producteurs et afin de recréer du lien entre consommateurs et agriculteurs. Dans le même sens, il faut encourager la production et la transformation locale qui aujourd'hui se heurtent trop souvent aux pratiques trop contraignantes de l'AFSCA et qui pourraient être encouragées, par exemple, par une orientation des demandes publiques (cantines scolaires, maisons de repos, hôpitaux, etc.).

La fin des quotas agricoles s'inscrit dans une volonté aveugle de libéraliser les marchés. Les effets sont les mêmes que ceux annoncés par d'autres traités de dérégulation qui nous attendent comme le TTIP, le CETA ou le TISA. Nous ne pouvons que constater la convergence des luttes et nous te donnons déjà rendez-vous pour l'action de l'Alliance D19-20 du 15 octobre contre le TTIP.

Si tu veux relire la position d'écolo j sur l'agiculture durable, n'hésite pas à cliquer sur ce lien.

 

 

Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j! Tous fermiers avec écolo j!
Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques