VERVIERS MACHO ?

VERVIERS MACHO ?
Verviers
Thématique(s) de l'article :
8 mars, et concrètement on fait quoi ?

Ce 8 mars, à l'occasion de la journée international des droits des femmes, ecoloj Verviers souhaite leur rendre hommage à sa façon et profiter de l'occasion pour interpeller les politiques et les citoyens sur la place des femmes dans notre société. C'est dans ce but que, symboliquement, écolo j ira renommer certaines rues par des noms de femmes importantes pour Verviers. En effet s’il existe une multitude de rues portant le nom d'hommes, aucune ne porte celui de femmes. Les Vervietois pourront donc ainsi découvrir dans la ville, le nom de femmes venant de Verviers et ayant eu un parcours sortant de l’ordinaire (vous trouverez en pièce jointe des complètements d’informations sur quelques unes de ses femmes).

Ceci ne doit bien sûr pas nous faire oublier une réalité quotidienne où les femmes restent les premières victimes de discriminations. Si nombre de discriminations subies par les femmes sont facilement objectivables (écart salarial*, inégalité d’accès aux soins…), nous rappelons que l’an passé ecoloj Verviers avait effectué un tableau prenant en compte la représentativité des femmes dans la politique pour arriver à un rapport de 78 hommes et 21 femmes au sein des Collèges communaux de l’arrondissement.

De manière concrète et directe, nous invitons toutes les communes de l’arrondissement à mettre en place un GENDER BUDGETING. Celui-ci consiste à analyser les budgets en prenant compte la donnée du genre. Cela permet dès lors de pouvoir pointer là où les femmes sont discriminées. Cette analyse ne nécessitant aucun cout supplémentaire à charge de la commune, nous ne comprendrions pas que les communes refusent cette invitation. Afin que cette démarche puisse déboucher sur des choses concrètes, nous demandons aux communes de s’associer à des associations féministes afin de mettre en place des moyens pour lutter sur le terrain contre ces discriminations.

Si les Vervietois sont très fiers de pouvoir compter depuis peu sur leur premier bourgmestre femme, avec cette proposition écolo j donne l’opportunité à celle-ci de dépasser le cadre symbolique en s’inscrivant dans une lutte réelle pour le droit des femmes.

*En 2013, l’ecart salarial annuel moyen étais de 23 % (source : institut pour egalité homme femmes)


Contact presse :
Jean-Sébastien MAHU - 0498/60.14.51Nezha Darraji

 

 

VERVIERS MACHO ? VERVIERS MACHO ? VERVIERS MACHO ? VERVIERS MACHO ? VERVIERS MACHO ?
Article précédent Article suivant
Partager l'article
Nos thématiques

Nos thématiques