Archives pour l'Auteur : Benoît Hofer

VOIR|Cowspiracy : The Sustainability Secret

pictoCoinDetenteCowspiracy: The Sustainability Secret, réalisé par Kip Andersen & Keeghan Kuhn (2014)

Déjà affecté par les révélations faites dans An Inconvenient Truth (le documentaire mettant en scène Al Gore), Kip Andersen découvre que l’élevage animal industriel contribue davantage au réchauffement climatique que l’ensemble du secteur des transports. En tentant d’en apprendre plus sur le sujet, Andersen se rend compte que les plus grandes organisations environnementales (Greenpeace, WWF, etc.) ne font rien pour mettre cette information en évidence.

Le documentaire nous emmène en voyage aux côtés de Kip Andersen, à la rencontre des principaux acteurs de la défense environnementale et du secteur de l’élevage industriel américain, pour connaître la raison de cette omerta. Visiblement le sujet est sensible et peu de personnes interviewées souhaitent répondre aux questions posées. Sous pression, le sponsor du film en vient même à se retirer du projet.

Les informations données au cours du documentaire, parfois amenées un peu trop rapidement, nous permettent de nous rendre compte de l’ampleur de ce phénomène. Définitivement un « must-see » pour celui/celle qui se sent concerné-e par le bien-être de notre chère planète !

Benoît Hofer

Fabriquer sa propre bière à la maison, c’est possible  !

 

De plus en plus de jeunes entrepreneurs se lancent dans la production de notre breuvage national : la bière. Et qui dit belge, dit innovation. Par exemple, nous avons récemment pu entendre parler de ces brasseurs qui incluent du pain invendu, issu de grandes surfaces, dans leur procédé de fabrication (Bière Babylone). Qui ne rêve pas de créer sa propre bière ? Et bien, c’est possible!

Il existe des kits rassemblant le matériel nécessaire au brassage de la bière, trouvables en magasin ou sur le net, à prix assez démocratiques. Ou sinon, rien ne vous empêche, bien sûr, de chiner à droite à gauche et de collecter les composants vous-même. La satisfaction au final n’en sera que plus grande !

 

Bière maison: mode d’emploi

Une fois en possession du matériel nécessaire, il ne vous reste plus qu’à trouver le moût, de la levure et c’est parti. En fonction de vos goûts, vous pourrez vous tourner vers de la simple pils, de la stout (~style Guinness) ou bien vous diriger vers des bières plus fortes -blondes, ambrées ou brunes-, ressemblant à des bières d’abbaye. On a testé la triple, et ça vaut le détour!

Après avoir mélangé les différents ingrédients, vient la phase la plus pénible : l’attente. En effet, la bière a tout d’abord besoin de reposer dans un récipient pendant 4 à 6 semaines avant d’être versée dans des bouteilles, dans lesquelles elle doit encore fermenter pendant 6 à 8 semaines. Pour rendre la fabrication plus personnelle, au moment du transfert en bouteille, vous pouvez rajouter un ingrédient à votre cru: sucre brun, miel ou autre.

 

Faites appel à votre imagination

En attendant la dégustation, faites travailler votre imagination afin de donner à votre bière artisanale le nom qu’elle mérite ! Personnalisez les bouteilles en y apposant une étiquette conçue par vos soins. Petit conseil : évitez les bouteilles de type « Orval », car il est très compliqué d’y faire tenir l’étiquette de par leur forme spécifique.

Pour terminer, il ne reste plus qu’à inviter la famille et les amis pour la dégustation.
Cheers !

 

Benoit Hofer

Pour vous aider :
http://univers-biere.net/tutos.php
https://www.brouwland.com/fr/mode-d-emploi-brewferm
http://faitmain.org/volume-3/biere.html

Navet pour… Les procédures pénales françaises

pictoPalmesEtNavetsEn France, deux Guinéens ont voulu payer leurs courses dans une célèbre enseigne de la grande distribution avec un billet de 500 euros. Les employés ne sachant pas authentifier le billet avec certitude, les deux acheteurs ont été placés 24h en garde à vue au commissariat, le temps de faire venir un expert. Résultat : le billet était un vrai. Délit de faciès ?

Benoit Hofer

Palme pour… L’entrepreneuriat belge

pictoPalmesEtNavetsLe premier magasin belge d’alimentation sans emballage s’est installé à Anvers ! Le concept : le client apporte ses propres bocaux, qui sont pesés et étiquetés à l’entrée, puis il peut faire ses courses parmi les produits proposés en vrac.

On ne paye que ce dont on a besoin et on évite le gaspillage !

Benoit Hofer