Fabrique tes bombes à graines et jette-les pour favoriser la biodiversité

01   Choisis la graine de la fleur que tu veux.

02   Dans un saladier, verse deux doses d’argile.

03   Ajoutes-y un volume de terre, mélangé à un peu de compost.

04   Mélange.

05  Ajoute de l’eau petit à petit, tout en malaxant jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte à modeler.

06   Forme des boulettes.

07   Avec ton index, creuse un petit trou dans chaque boulette.

08   Pose des graines dans le trou, le nombre est à déterminer en fonction de la taille de celles-ci. N’en mets que trois si elles sont grosses (comme les graines de tournesol). Tu peux aller jusqu’à dix si elles sont petites.

09   Referme le trou.

10   Roule la boulette pour qu’elle soit sphérique.

11    à l’assaut! Pars jeter tes bombes partout où tu voudrais voir pousser des fleurs ! Par exemple, une place publique, un pelouse, une friche…


Jéromine Gehrenbeck

 

Une eau de qualité

Nous savons bien combien nous avons besoin de l’eau. Et surtout d’une eau de qualité. Cette ressource indispensable n’est pas épargnée dans le conflit Israël-Palestine. Avec ce DIY nous voulons mettre en évidence l’importance de disposer d’une eau de qualité.

Matériaux

  • 2 bouteilles en plastique (propres)
  • Un tissu ou filtre à café
  • Charbon (ou charbon végétal activé)
  • Sable, gravier

Coupe une des bouteilles en enlevant un quart de la partie supérieure (côté bouchon). Cette bouteille servira à réceptionner l’eau filtrée.
Pour la deuxième bouteille qui servira de filtre, coupe le fond (5 cm).
Commence à mettre les couches des filtres à partir du bouchon.
Mets le tissu en coton ou le filtre à café.
Mets une couche de charbon.
Ensuite mets une couche de sable.
Et pour terminer une couche de gravier.

Ce processus fonctionne par décantation, il est donc important que le filtre soit droit.
Ensuite commence à verser l’eau et attends jusqu’à que celle-ci passe de l’autre côté (ce processus peut prendre un certain temps, et au plus le filtre est compact, au plus le passage de l’eau sera difficile).

Quelques explications du fonctionnement du filtre :
Le gravier arrête les plus grosses crasses trouvées
dans l’eau.
Le sable sert à filtrer des particules plus fines.
Le charbon est l’élément le plus important du processus car il absorbe les impuretés de l’eau comme le chlore, les métaux lourds, les bactéries, les virus et la grande majorité des polluants actuels (chimiques, hormonaux, pharmaceutiques, …).
Le tissu ou filtre à café aidera à retenir des particules qui auraient pu échapper aux étapes antérieures.
Il est évident que plus le charbon est de qualité plus il aura un effet purificateur dans l’eau.
Pour une eau encore plus pure, un 2ème filtrage est conseillé.
Pour rendre l’eau potable, il suffit de la faire bouillir et la conserver ensuite dans un récipient (pas en métal).
Le charbon peut être utilisé à plusieurs reprises.
Après trois mois d’utilisation il faut le réactiver pour le libérer de toutes les accumulations de particules dans les pores (en le faisant bouillir au moins 10 minutes).

Après 6 mois le charbon n’est plus en mesure de purifier l’eau, tu peux donc t’en débarrasser en le mélangeant à un compost ou pour le terreau des plantes.


Maryan Herrera Rodriguez

Ta veste Pride !

Matériel

  • 6 couleurs de l’arc en ciel en peinture pour tissus
  • éventuellement des paillettes (si tu veux que ça brille :-))
  • du gros scotch pour protéger les bords de ta veste
  • une latte (avec ou sans ta maman) pour diviser en 6 rectangles égaux le dos de ta veste
  • des pinceaux assez larges

Pour le reste, c’est par ici :

https://www.youtube.com/watch?v=T9v56lT633I

Maryan Herrera Rodriguez

Gel Douche Maison

Ingrédients

  • 1 c.à.c d’huile d’olive (bio)
  • 2 gouttes d’huile essentielles d’orange douce
  • 2 c.à.S de savon de panama
  • 2 c.à.S d’eau

Voilà tous les ingrédients nécessaires à la préparation d’un gel douche naturel et garanti zéro produit chimique.
Bon pour la peau et idéal pour un mode de vie zéro déchet.
Il est, qui plus est, conservable sans problème plusieurs mois s’il est conservé dans un récipient hermétique.

Note : Tu peux remplacer l’huile essentielle d’orange douce par une autre selon tes goûts et ton inspiration du moment.
Attention tout de même à bien respecter les 2 gouttes ! (les huiles essentielles en trop grande quantité peuvent s’avérer dangereuses pour la santé).

Mathilde Soumoy

Faire pousser des champignons chez soi, c’est possible !

Et oui, faire pousser ses propres champignons, c’est tout à fait possible. Attention, ne te fais pas trop d’illusions, tous les champignons ne se prêtent pas à une culture « domestique » ; pour les bolets, morilles ou autres truffes, il faudra continuer les balades en forêts ou payer le prix (souvent fort) pour s’en procurer. Nous nous contenterons ici de faire pousser des pleurotes et c’est déjà pas mal !

Bien-sûr, tu pourrais acheter un kit tout fait (voir article sur Permafunghi), mais ce serait trop facile. Alors avec un peu d’application, un peu de patience et pour un prix tout à fait raisonnable, tu peux confectionner ton propre kit champi.

Voici le matériel dont tu auras besoin et le mode opératoire :

  • bouteille en plastique
  • bocal en verre
  • couteau
  • carton
  • pulvérisateur
  • un peu d’eau
  • pleurotes fraîches
  • paille
  • filtre à café
  • alcool désinfectant
  • marc de café
  • four à micro-ondes

Comment faire ?

1ère étape : la propagation de culture

Avant tout, il faut bien se laver les mains et même les désinfecter avec de l’alcool (ou un gel hydro-alcoolique). Ensuite, il faut placer le carton, coupé en petits morceaux, dans un bocal avec un peu d’eau et mettre le tout au four à micro-ondes. Pendant ce temps, il faut faire quelques trous dans le couvercle du bocal. Quand le carton est passé au micro-ondes (pour tuer les éventuelles bactéries), il faut égoutter le carton et ensuite faire un « sandwich » dans le bocal en alternant un morceau de carton, un morceau de pleurote (les pleurotes auront été coupés avec un couteau désinfecté). Tu peux alors refermer le bocal, en insérant un morceau de filtre à café entre le bocal et son couvercle. Le tout doit rester relativement humide, c’est pour cela que tu dois vaporiser régulièrement le filtre à café.

2ème étape : l’inoculation

Mélanger du marc de café et de la paille pour que cela devienne homogène. Placer les cartons ensemencés dans une bouteille en plastique ; pour plus de facilité, la bouteille aura été coupée en deux et une fois que la préparation aura été mise dans la partie inférieure de la bouteille, la partie supérieure peut simplement être redisposée dessus. Il faut aussi faire quelques trous sur le côté de la bouteille pour laisser respirer le mycélium. Petite parenthèse, le mycélium ce sont les filaments blancs du champignon qui recouvrent, à cette étape, les bouts de carton et qui devraient venir coloniser l’ensemble du mélange marc de café/paille.

3ème étape : l’incubation

Il ne faut rien faire, si ce n’est attendre deux ou trois semaines. En principe, le mycélium devrait coloniser le substrat… De nouveau, veille seulement à ce que le nouveau mélange reste bien humide (éventuellement, vaporise un peu d’eau).

4ème étape : la fructification

Il faudra alors agrandir les trous pour laisser sortir les pleurotes, tu peux aussi soulever un peu la partie supérieure de la bouteille pour que les pleurotes puissent sortir par le haut. Attention pas de lumière directe et vaporisation quotidienne ! Au bout de deux semaines, les pleurotes devraient avoir poussé et être prêts à être cuisinés…

Tu n’as rien compris ?! Ce n’est pas grave, voici un excellent tuto qui te permettra d’y voir plus clair.

Et n’hésite pas à nous envoyer une photo de ta culture !

Salima Barris

Le dentifrice maison

Voici la formule magique pour avoir des dents blanches et solides. Elle est inspirée de la recette de Cécile, une bruxelloise qui vit aussi sans déchets. Vous pourrez utiliser des ingrédients naturels, bons pour la santé, bon marché et ce sera tellement plus beau qu’un tube en plastique. Le tout vous fera un magnifique dentifrice en poudre. Le principe est simple : mouillez la brosse à dents et plongez les poils dans la poudre. Approuvé par mon dentiste !

Ingrédients

  • Une petite tasse de carbonate de calcium
  • Une c.à.c. de bicarbonate de soude
  • Une c.à.c. de sel marin broyé finement
  • Une c.à.c. de cannelle
  • Une c.à.c. de savon de Marseille râpé
  • 7 gouttes d’huile essentielle de menthe

Une très bonne astuce : buvez un verre d’eau après chaque repas en vous rinçant la bouche avec quelques gorgées. Vous retirerez les plus gros dépôts. Bien entendu, n’oubliez pas de vous laver les dents matin et soir et de manger 53 fruits et 23 légumes par jour 🙂

Grégory Laurent

Recette et photos issues du site: http://leminimaliste.be

Crème capillaire pour cheveux afro

 

Le cheveu crépu ou afro, malgré son épaisseur et sa robustesse apparente, est en réalité fin, fragile et cassant. S’il ne reçoit pas les soins adaptés, il se déshydrate et s’assèche.

Dans son environnement naturel, le cheveu afro offre bien des avantages. En effet, grâce à sa forme aplatie, et non arrondie, et parce qu’il pousse couché le long de la peau, le cheveu crépu sert de rempart au soleil en protégeant le cuir chevelu. Par ailleurs, le climat humide tropical favorise l’hydratation naturelle de ce type de cheveu.

Le problème survient en hiver, dans les climats tempérés, comme en Europe par exemple. L’air y est sec et beaucoup moins humide, ce qui provoque un resserrement des pores du cuir chevelu et empêche le sébum de se répartir le long des fibres capillaires. En hiver, les cheveux afro nécessitent davantage de soins. Il faut les laver en douceur, en choisissant un shampoing à base d’huile d’amande ou d’olive, par exemple. Il est préférable d’utiliser un après-shampoing riche en huile et de terminer par une crème hydratante et nourrissante.

Je te propose ici une recette maison, facile à réaliser. Il s’agit d’une crème nutritive à l’huile d’olive. Elle doit être utilisée après chaque shampoing, pour nourrir le cheveu en profondeur et maintenir son hydratation tout au long de l’hiver.

Ingrédients

PHASE A

  • Huile d’olive BIO (20g)
  • Cire d’olive BIO (6g)
  • Émulsifiant végétal (7g)
  • Beurre d’amande BIO (10g)
  • Huile de carotte BIO (5g)

PHASE B

  • Eau minérale  (54g)

PHASE C

  • Conservateur d’extrait de pépins de pamplemousse (6g)
  • Extrait de cerise BIO (5g)


Matériel:

Un petit fouet et une balance.

Préparation:

Mets dans un bol tous les ingrédients de la phase A et dans un second bol celui de la phase B.
Fais chauffer ces 2 bols au bain-marie à 70°C séparément.
Quand les 2 bols atteignent 70°C, retire-les du bain-marie. Verse la phase B dans la phase A tout en remuant énergiquement le mélange, à l’aide du fouet, pendant 3 minutes, jusqu’à ce qu’il blanchisse.
Ajoute progressivement le conservateur et l’extrait de cerise. (phase C).
Laisse refroidir la préparation et transfère-la dans un petit pot.

Sheila Abimana

Fabriquer sa propre bière à la maison, c’est possible  !

 

De plus en plus de jeunes entrepreneurs se lancent dans la production de notre breuvage national : la bière. Et qui dit belge, dit innovation. Par exemple, nous avons récemment pu entendre parler de ces brasseurs qui incluent du pain invendu, issu de grandes surfaces, dans leur procédé de fabrication (Bière Babylone). Qui ne rêve pas de créer sa propre bière ? Et bien, c’est possible!

Il existe des kits rassemblant le matériel nécessaire au brassage de la bière, trouvables en magasin ou sur le net, à prix assez démocratiques. Ou sinon, rien ne vous empêche, bien sûr, de chiner à droite à gauche et de collecter les composants vous-même. La satisfaction au final n’en sera que plus grande !

 

Bière maison: mode d’emploi

Une fois en possession du matériel nécessaire, il ne vous reste plus qu’à trouver le moût, de la levure et c’est parti. En fonction de vos goûts, vous pourrez vous tourner vers de la simple pils, de la stout (~style Guinness) ou bien vous diriger vers des bières plus fortes -blondes, ambrées ou brunes-, ressemblant à des bières d’abbaye. On a testé la triple, et ça vaut le détour!

Après avoir mélangé les différents ingrédients, vient la phase la plus pénible : l’attente. En effet, la bière a tout d’abord besoin de reposer dans un récipient pendant 4 à 6 semaines avant d’être versée dans des bouteilles, dans lesquelles elle doit encore fermenter pendant 6 à 8 semaines. Pour rendre la fabrication plus personnelle, au moment du transfert en bouteille, vous pouvez rajouter un ingrédient à votre cru: sucre brun, miel ou autre.

 

Faites appel à votre imagination

En attendant la dégustation, faites travailler votre imagination afin de donner à votre bière artisanale le nom qu’elle mérite ! Personnalisez les bouteilles en y apposant une étiquette conçue par vos soins. Petit conseil : évitez les bouteilles de type « Orval », car il est très compliqué d’y faire tenir l’étiquette de par leur forme spécifique.

Pour terminer, il ne reste plus qu’à inviter la famille et les amis pour la dégustation.
Cheers !

 

Benoit Hofer

Pour vous aider :
http://univers-biere.net/tutos.php
https://www.brouwland.com/fr/mode-d-emploi-brewferm
http://faitmain.org/volume-3/biere.html

C’est bientôt Noël: Recycle tes rouleaux de papier toilette !

 

Le papier toilette, ça file à une vitesse monstre. Et si au lieu de jeter les rouleaux, on les gardait bien précieusement pour décorer sa maison pour Noël ? Voici quelques idées pour transformer les rouleaux vides en bricolages sympas et faciles à réaliser sur le thème des fêtes de fin d’année…

Idée 1: LA COURONNE

La couronne de l’Avent serait apparue au XVIe siècle en Allemagne. Elle peut être
placée sur la porte d’entrée ou déposée sur la table où elle est ornée de quatre bougies rouges.

Matériel :

• 20 rouleaux de papier toilette
• peinture acrylique verte
• un pinceau
• une paire de ciseaux
• une agrafeuse
• un tube de colle forte liquide
• de grosses perles rouges

Les étapes :

1) peins l’extérieur des rouleaux en vert.
2) quand la peinture est sèche, aplatis les rouleaux et coupe-les en 4 cylindres égaux.
3) peins l’intérieur des rouleaux en vert.
4) une fois la peinture sèche, agrafe 5 cylindres ensemble pour former une fleur.
5) agrafe les fleurs ensemble pour former une couronne de 9 fleurs et une de 7 fleurs.
6) colle les couronnes l’une sur l’autre avec de la colle forte.
7) ajoute quelques boules rouges comme sur le modèle.

Variante : Tu peux aussi peindre les fleurs avec des peintures à paillettes et les suspendre dans le sapin.

Idée 2: EMBALLAGES CADEAUX

Matériel :

• des rouleaux de papier toilette (1 par paquet)
• de la peinture acrylique (couleurs variées)
• des rubans assortis à la peinture
• des ciseaux
• un pinceau
• de la colle

Les étapes :

1) enfonce les deux côtés d’une extrémité du rouleau pour le fermer. Fais de même de l’autre côté.
2) ouvre les 2 extrémités du rouleau et peins-en l’extérieur de la couleur de ton choix.
3) quand la peinture est sèche, décore avec un ruban et/ou de la ficelle et attache la nominette.

Variante : Au lieu de peindre les rouleaux, on peut le recouvrir de papier cadeau avant de replier les extrémités.

Schadia Gourirran

Sources :

http://qe.catholique.org/temps-liturgiques/9644-la-couronnede-l-avent le-sapin-la-creche-le
http://www.ivillage.com/kids-christmas-crafts/6-b-296987#297002
http://www.rightathome.com/Documents/12-Days-of-Wrapping/DIY_ ToiletPaperRoll_GiftBoxes.pdf
http://inthiscrazylife-bethany.blogspot.be/2012/02/tips-and-tricks-part-2.html