CONGRES 2018 | Let’s Go !

Et oui, le Congrès d’écolo j 2018 pointe le bout de son nez ! Il aura lieu le 28 avril à Louvain-la-Neuve. Ça peut sembler loin, et pourtant le processus doit commencer maintenant car il demande du temps.

C’est quoi un Congrès d’écolo j ? Un Congrès c’est le point d’orgue d’un processus participatif qui a deux objectifs principaux : faire émerger des positions politiques d’écolo j sur certains thèmes et permettre à chaque membre de s’exprimer et d’expérimenter, par la pratique, la participation à un processus démocratique. En 2018, le Congrès aura comme particularité le fait qu’on votera d’une part la position d’écolo j sur une thématique et d’autre part le contenu pour un manifeste d’écolo j.

Des infos plus détaillées arriveront au fil des prochaines semaines.

RÉUNION | GT Manifeste

Le GT « manifeste d’écolo j » aura pour vocation d’exprimer, de manière succinte, la position d’écolo j sur divers sujets (emploi, alimentation, énergie, enseignement…).

Rejoins-nous le vendredi 9/02 pour la 1ère réunion de ce GT. Les objectifs principaux seront de faire part des intérêts de chacun.e, de discuter du fonctionnement du GT, du contenu du Manifeste mais aussi des pistes de réflexions (rencontres, visites, débats)

Tu as envie de rejoindre le GT ? Envoie un mail à Sophie (sophie.poidlins@ecoloj.be)

Grande chasse aux trésors pour découvrir les positions d’écolo j

pictoEnActionLe dimanche 3 septembre, écolo j Huy-Waremme organisait une chasse aux trésors ! Les membres écolo j étaient au rendez-vous pour cette après-midi de folie mêlant réflexion, découverte et amusement. Au programme, découverte des positions d’écolo j, de la ville de Huy mais aussi dégustation de produits locaux.

TABLE RONDE | Le revenu universel : oui mais non ?!

RevenuUniversel_CarreSITE

Le revenu universel représente-t-il une opportunité à saisir pour améliorer notre quotidien ou constitue-t-il un risque à fuir pour maintenir nos acquis sociaux ?

Il est vrai que le débat sur le revenu universel est plutôt passionnel et, s’il n’a jamais vraiment quitté le discours ambiant, il a été remis sous les feux de la rampe suite à la victoire de Benoît Hamon pour les présidentielles de 2017.

Intervenant.e.s  :

  • Baptiste Mylondo, professeur d’économie et de philosophie politique à Sciences Po Lyon
  • Zoé Génot, députée Ecolo au Parlement bruxellois
  • Luca Ciccia , militant dans l’associatif
  • Pascale Panis, militante dans l’associatif

Les places étant limitées, l’inscription est recommandée chez salima.barris@ecoloj.be

 

Alternatiba : écolo j LLN était présente

enAction01_dec2015pictoEnActionCe 29 octobre, écolo j LLN participait au village Alternatiba de Louvain-la-Neuve. C’était pour nous l’occasion d’aller à la rencontre des étudiants du campus, de rappeler nos revendications en matière de climat et de présenter des alternatives plus respectueuses de l’environnement et visant à une justice climatique.

écolo j Namur au FIFF

namurAuFiffpictoEnActionÇa bouge à Namur ! écolo j s’est invitée au FIFF et au Parlement wallon, ce 5 octobre, pour rappeler ses priorités pour le climat. Une action qui s’inscrivait dans le cadre de la grande mobilisation d’écolo j pour le climat en vue de la COP21 à Paris en décembre 2015. L’action visait également à présenter la position d’écolo j pour le climat.

Congrès d’écolo j : le retour

pictoActuAprès le succès de l’édition 2013 du Congrès et l’adoption de 3 positions (dont une a particulièrement fait parler d’elle) sur la relocalisation de l’économie, sur l’enseignement supérieur et sur la légalisation des drogues (oui, oui, c’est bien elle !), écolo j souhaitait relancer ce grand processus de démocratie interne. Réunis pour ce deuxième Congrès à l’université du travail de Charleroi, le 11 octobre dernier, les membres ont débattu de positions relatives à l’enseignement secondaire, aux migrations et à la politique pénitentiaire.

Cette journée a clôturé un long processus participatif qui a duré environ un an. En effet, différentes phases (informations et rencontres de terrain, rédaction de propositions, amendements, etc.) ont précédé cette journée de Congrès, dont l’objectif a aussi été de permettre à chaque membre de s’exprimer et d’expérimenter, par la pratique, la participation à un processus démocratique.

Une journée militante jusqu’au bout
La première phase du congrès a été dédiée au travail de fond par rapport aux amendements proposés par les membres. Au sein de trois commissions organisées simultanément, et suivant un canevas d’intervention précis, les amendements ont été défendus par ceux qui les ont proposés, puis débattus par les auteurs du texte et les membres présents. Sur le temps de midi, écolo j n’a pas abandonné sa mission militante. Sous l’impulsion de nos représentants internationaux, les membres ont mené une brève action contre la négociation du Traité de libre-échange que l’Europe négocie avec les USA.

S’en est suivi une après-midi en plénière, qui a permis à l’assemblée de voter les propositions d’amendements discutés en commissions. Ces débats ont été présidés d’une main de maître par Matthieu Daele, qui, avec patience, détermination mais aussi flexibilité, a mené des débats intenses qui ont conduit à l’adoption des trois textes par l’Assemblée générale suivant le congrès.

écolo j peut encore se targuer, outre la qualité des débats en commissions et en plénière, d’avoir mené à bien ce processus participatif visant à la définition de positions avec l’ensemble des régionales tout au long du projet, et avec chaque membre le jour du Congrès. Le rendez-vous est déjà pris pour la prochaine édition, mais entre-temps, n’oublie pas de réfléchir aux idées de sujets sur lesquels écolo j devrait, selon toi, se positionner d’ici au futur Congrès !