10 ANS| Des FYEGiens parmi les écolojistes !

pictoDossiersFyegiens ? Qu’est-ce que c’est ? Ce sont les jeunes écolos s’impliquant au sein de la Fédération des jeunes écologistes européens, la FYEG (Federation of Young European Greens). Autrement dit, des gens comme vous et moi, bénévoles au sein d’une organisation de jeunesse, mais à l’échelle européenne. Bon d’accord, le terme n’est pas officiel mais il y a définitivement des Fyegiens parmi les écolojistes…

écolo j est membre de la FYEG quasiment depuis le début de son existence ; fouiller dans les archives n’est pas facile, mais on peut estimer qu’écolo j est membre de la FYEG depuis 2006. Beaucoup de choses se sont passées, beaucoup de choses ont changé, tant au sein d’écolo j qu’au sein de la FYEG, mais on peut dire qu’il y a toujours eu un petit groupe de fyegiens au sein d’écolo j.

Mais la FYEG c’est quoi exactement ?
Comme son nom l’indique, c’est une fédération : elle rassemble plus de 40 organisations de jeunesse écolos partout en Europe, de l’Espagne à la Finlande en passant par la Biélorussie ou la Turquie. Elle possède un bureau dans les locaux du parti vert européen, où travaillent une secrétaire générale, un assistant de projets et un/e stagiaire à mi-temps. L’organe décisionnel est l’Assemblée Générale (AG), qui a généralement lieu une fois par an, quelque part en Europe, et élit un Comité exécutif composé de 8 bénévoles, dont 2 porte-paroles et un-e trésorier-ière.

Une participation active aux AG de la FYEG
Être membre de la FYEG implique donc, au minimum, de participer aux AG. Il est possible d’y envoyer deux délégué-e-s, qui auront pour mission d’élire le comité exécutif et de voter les positions politiques présentées. En AG, on débat fortement, on dépose beaucoup d’amendements, on essaie de convaincre les uns et les autres (souvent un verre à la main car on est tous d’accord que c’est au bar que les choses se passent) et puis on vote. Sur les positions politiques, écolo j s’associe souvent à Jong Groen. Les thématiques des positions ressemblent souvent à des sujets également traités par écolo j : TTIP, nucléaire, conflit israelo-palestinien, démocratie, austérité

Très peu d’écolojistes ont tenté l’expérience d’un mandat au sein de la FYEG. Personnellement, je suis très reconnaissante envers écolo j car c’est grâce à ses membres et à mon expérience de trésorière d’écolo j que je suis actuellement trésorière de la FYEG. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes à un mois de la prochaine AG de la FYEG et je sais déjà qu’une personne d’écolo j se présente pour être membre du Comité exécutif ; les liens écolo j/FYEG ne sont donc pas près de s’éteindre.

Des écolojistes bien plus investis encore à la FYEG
L’AG est loin d’être le seul lieu où il est possible de s’investir. Si écolo j a ses GT, la FYEG aussi ! Climat, Économie, Paix et Conflit, Démocratie, Genre… : il y en a pour tous les goûts. Au fil des années, plusieurs membres d’écolo j ont participé aux GT de la FYEG. Sylvain Quoilin fut même un des co-coordinateur du GT Climat. écolo j fut aussi beaucoup investi, avec Jong Groen, au sein d’un GT sur le régionalisme. A n’en pas douter, les Belges avaient des choses à dire !

Certains membres ont fait partie de délégations officielles de la FYEG allant aux COP, les conférences internationales sur le climat. Ce fut notamment le cas de Laurence Willemse en 2009, à Copenhague. D’autres ont participé à l’organisation de séminaires, comme Nicolas Balthazar qui fut dans l’équipe préparatoire d’un séminaire sur l’énergie à Vienne, en 2012. Sans oublier ceux qui participent aux camps de printemps, et autres événements, qui sont toujours des moments d’échanges, d’actions et de fiesta.

Afin d’assurer un contact régulier entre écolo j et la FYEG, deux représentants internationaux sont élus pour 2 ans par l’AG d’écolo j. Depuis 2013, ils ne sont pas élus en même temps, ce qui permet de faire un passage de relais car, il faut bien le reconnaître, comprendre le fonctionnement et les enjeux de la FYEG n’est pas forcément évident.

écolo j, de plus en plus internationale
En dehors de la FYEG, écolo j s’intéresse à l’international ! Un GT Europe a vu le jour à plusieurs reprises, organisant, par exemple, une conférence sur les lobbys en 2011 ou lançant un travail d’information sur le traité de stabilité en 2013. Un GT qui a des hauts et des bas, mais qui semble régulièrement refaire surface.
Au fil des années, plusieurs échanges ont eu lieu, comme entre écolo j Luxembourg et Bekerich au Grand-Duché, en 2010, ou encore entre écolo j Bruxelles et Freiburg en Allemagne, en 2011-2012. En 2015, écolo j Huy-Waremme s’est déplacé à Paris pour étudier la politique carcérale française. Bref, ça bouge à écolo j !

Miléna Cazin,
Trésorière d’écolo j, 2013-2014 ;
Trésorière de la FYEG, 2014-2015

Pour celles et ceux qui ne sont pas encore au courant, sachez que l’ancienne co-présidente d’écolo j, Laura Carlier, vient d’être élue co-porte-parole à la tête de la FYEG, lors de l’AG qui a eu lieu du 4 au 7 juin dernier à Tbilisi.

Sources :
www.fyeg.org
www.ecoloj.be
https://capsurcop.wordpress.com/category/ceux-qui-partent/laurence-fyeg/