au WE Automnal | nov

Retour sur || Tout le herfst-weekend automnal 2015 en 7 paragraphes

 

Enjeux globaux: Quelles réponses pour le climat et les migrations ?

C’est clair et net : cette édition 2015 du herfst-weekend automnal fut un tout bon cru ! Jong Groen et écolo j se sont donnés rendez-vous du 6 au 8 novembre dans la charmante ville de Tournai. Au menu de ce weekend aussi actif que réflexif : les réponses à apporter aux changements climatiques et aux migrations, deux enjeux globaux qui font l’actu de cette fin 2015.

On se plonge dans la thématique dès l’ice breaker du vendredi soir. Et, dès ce même moment, se créent des liens entre Jong Groen et écolo j que le reste du weekend ne fera que renforcer… (rappelle-toi : « ce qui se passe au weekend automnal reste au weekend automnal ! »). S’ensuit un ciné-débat qui nous permet de faire le tour des sujets qui seront abordés : entre les réfugiés, le changement et la justice climatiques, on sent que le programme va être dense ! Avant d’attaquer tout ça, les jeunes verts belges (et français et néerlandais ! On s’internationalise…) sont partis à la découverte de leur ville d’accueil : Tournai.

Le lendemain matin, après une courte nuit pour certains, tout le monde est d’attaque pour les premiers ateliers. Les salons de l’auberge de jeunesse de Tournai avec ses parquets marquetés, ses murs tapissés et plafonds décorés, se prêtent parfaitement à l’accueil des délégations mondiales, réunies en primeur pour l’un des sommets climatiques les plus importants de l’histoire. Ces dirigeants mondiaux, encadrés par des scientifiques de renom sont-ils parvenus à un accord pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, comme le veut écolo j ? Pendant ce temps, des activistes s’activent, justement, dans la pièce à côté et explorent une nouvelle méthode : le théâtre-action. On n’est jamais à court d’idées pour promouvoir les nôtres.

L’après-midi, rencontre avec des experts pour aborder la question du financement du fonds climat et les liens de celui-ci avec le financement de la coopération au développement ; un autre atelier abordait les objectifs du développement durable, qui remplacent les objectifs du Millénaire des Nations Unies ; un troisième s’est penché sur les réponses apportées à la « crise de l’accueil des migrants » par la plate-forme citoyenne de Tournai. Explications rehaussées par le témoignage de Sami, un réfugié d’Afghanistan qui a pris le temps de partager son expérience avec nos membres.

Les cerveaux chauffent, il est temps d’aérer tout ça avec un quiz climat qui balade les jeunes verts dans Tournai (de jour cette fois) au pas de course (oui oui, pas de temps à perdre lorsqu’il est question du climat!). De retour à l’auberge, place aux questions internationales : Michaël (Jeunes écologistes français) et Mark (Jong Groen Links) nous expliquent leurs modes de fonctionnement respectifs, leurs défis actuels et leurs projets pour un futur plus vert. Puis place à l’action ! Car oui, on ne change pas le monde en papotant (quoi que ça y contribue forcément). Pinceaux, plumes et corps ! Tout est bon. D’un côté, on prépare des chants à scander à Paris le 29 novembre, de l’autre des calicots et slogans à brandir ce même jour. Paris va nous voir et nous entendre !

Même chose pour la faune nocturne tournaisienne le 7 novembre au soir (« Ce qui se passe au weekend automnal reste… «  on l’a déjà dit) .

Le lendemain matin, écolo j et Jong Groen accueillent Gilles Vanden Burre et Georges Gilkinet pour une rencontre conviviale. L’occasion de poser toutes nos questions à ces deux mandataires fédéraux. Et des questions, il y en a ! Désinvestissement, accord fédéral sur le burden sharing de la lutte contre le réchauffement climatique, propositions de loi pour favoriser la transition, l’accueil des migrants en Belgique. Tout, ou presque, y est passé. De quoi passer en revue les thématiques de ce weekend… Exactement ce qu’il nous fallait pour booster tout le monde pour la marche pour le climat le 29 novembre : rencontre de nos homologues français et néerlandais, des ateliers de contenu et d’autres pour faire passer notre message. Paris, nous voici ! Espérons que nos dirigeants se montrent à la hauteur…

Laisser un commentaire

3 × trois =