Archives pour l'Auteur : écolo j

écolo j Liège | Projection : Au bonheur des dames ?

Nous vons invitons à la projection du film « Au Bonheur des Dames », celle-ci sera suivie d’une rencontre avec Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy, réalisatrices. Un documentaire salutaire sur les aides ménagères, ces femmes de l’ombre dont l’indispensable et difficile travail est encore trop souvent déconsidéré.

Certaines d’entre elles ont été éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes ; d’autres n’ont pas fait d’études. La plupart ont travaillé au noir. Même si, il y a une quinzaine d’années, le système des Titres-Services a permis de régulariser leur emploi et leur a donné un vrai statut professionnel, elles sont encore trop souvent victimes de clichés méprisants, comme si ce travail n’exigeait ni compétence ni qualification ! Aujourd’hui, elles sont près de 165 000 en Belgique à exercer ce métier qui reste pénible physiquement et socialement, et où les maladies professionnelles sont aussi nombreuses que les conditions de travail (salaires, horaires, etc.) restent précaires. Un métier qui les rend fières, mais dont les client·e·s ignorent souvent ce qu’il implique, alors même que les aides-ménagères sont devenues, pour beaucoup de familles, un pilier de leur équilibre.

  • Quand ? Le mardi 16 octobre à 20h30, dès 19h30 : accès aux stands associatifs et verre de l’amitié offert par Al’Binète Alimentation Bio
  • Où ? Cinéma LeParc ( 22, rue Paul-Joseph Carpay B-4020 Liège-Droixhe)

Grande chasse aux trésors pour découvrir les positions d’écolo j

pictoEnActionLe dimanche 3 septembre, écolo j Huy-Waremme organisait une chasse aux trésors ! Les membres écolo j étaient au rendez-vous pour cette après-midi de folie mêlant réflexion, découverte et amusement. Au programme, découverte des positions d’écolo j, de la ville de Huy mais aussi dégustation de produits locaux.

Allons bloquer le 10ème plus grand émetteur de CO2 d’Europe !

pictoEnActionFin août, des membres d’écolo j se rendaient pour la seconde fois en Allemagne afin de bloquer le 10ème plus grand émetteur de CO2 d’Europe, la mine de charbon d’Ende Gelände.

L’objectif de l’action était de dénoncer les injustices liées aux changements climatiques.

La dynamique s’est poursuivie lors de la COP 23 à Bonn en Allemagne début novembre !

GT Jeunes et Sans Frontière, la tournée s’achève

pictoEnActionLe GT Jeunes et Sans Frontière a récemment clôturé sa tournée des régionales ECOLO pour présenter aux élus leur réflexions concernant l’importance de mettre en place des Conseils consultatifs des jeunes au niveau local. Des membres du GT ont ainsi pu présenter un projet de motion à Charleroi, Dinant, Liège, Mons, Huy Waremme et lors du Conseil de fédé du parti.

Même si l’enthousiasme et l’intérêt des élus étaient au rendez-vous, il faut maintenant voir si des initiatives concrètes verront le jour. Le GT espère en tout cas que cette tournée aura inspiré les élus dans leur futur programme pour les élections communales de 2018 🙂

Les Rencontres des Nouveaux Mondes 2017

pictoEnActionLes Rencontres des Nouveaux Mondes se déroulaient en mars dernier. A travers une grande conférence, des visites de terrain, des ateliers avec un panel d’intervenant.e.s spécialisé.e.s dans différentes thématiques et des travaux en sous groupes, l’objectif du week-end était d’arriver à certaines solutions pour lutter contre les inégalités qui subsistent dans notre société.
Et au vu de la qualité des présentations finales de chaque groupe de travail, on peut aisément dire que l’objectif est largement atteint ! Et cela avec un bel équilibre entre réflexion et festivité !

Envie de faire partie du comité organisationnel pour l’édition 2018 ? N’hésite pas à envoyer un mail à simon.tricot@ecoloj.be

La géothermie, une énergie encore méconnue

pictoEnActionLe 12 avril dernier, écolo j Mons Borinage organisait une visite de la centrale géothermique de Saint-Ghislain qui joue donc un rôle capital dans la la production d’énergie de la région. Envie d’en savoir plus sur cette énergie durable dont le principe est d’utiliser la chaleur qui se trouve sous nos pieds  ?

Alors découvre le compte rendu ici.

Conférence sur l’affaire Publifin à Louvain-la-Neuve

pictoEnActionLe 6 mars dernier, écolo j LLN organisait avec les edh de l’UCL une conférence sur le dossier Publifin. L’objectif était de décrypter le monde des intercommunales, de comprendre le pourquoi du scandale et de faire émerger des pistes de solutions pour que cela ne se reproduise plus. Pour ce faire, la régionale avait le plaisir d’accueillir Kris Wauteurs (UCL), Stéphane Hazée (député wallon ECOLO) et Cédric Halin (Conseiller communal Cdh à Olne).

N’hésite pas à jeter un œil au compte rendu ici.

Focus sur écolo j Louvain-La-Neuve

pictoFocusSur

A écolo j LLN, la transition a été un peu brutale mais s’est plutôt bien déroulée. Les forces vives ont doublé en cette fin d’année scolaire et la bonne humeur est au beau fixe.

De chouettes projets ont animé la régionale : une conférence sur le scandale Publifin et la gestion des intercommunales co-organisée avec les EDH ; un ciné-débat sur les questions de genre en partenariat avec le cercle LGTBQIA ; le CheLLN ; le début d’une belle campagne de désinvestissement fondée sur la création d’une plateforme Fossil Free Uclouvain, laquelle est soutenue notamment par le KAP développement durable de Louvain-la-neuve, Greenpeace BW, les Objecteurs de Croissance et l’Altérez-Vous. A la fin du quadrimestre, une table-ronde sur la place des croyances, le vivre-ensemble et la laïcité sera organisée en présence de représentants des grands cultes et courants philosophiques de Belgique. Elle ne manquera sûrement pas de donner lieu à de beaux échanges !

Qui sommes-nous ?

  • Cloé, 23 ans, (surnommée par Mathilde le Bulldozer) : «Seule survivante de l’équipe précédente, j’appréhendais un peu de devoir reformer un groupe mais mon attachement à l’OJ m’a bien aidé ! écolo j, c’est un des lieux où je m’exprime le plus. Je ne suis pas timide mais je suis plutôt réservée… sauf quand il s’agit de convictions ! Je fais de mon mieux pour être à la fois féministe, environnementaliste, défendre la cause animale, prêcher pour une société de la sobriété et faire valoir le rôle de la jeunesse ! J’adore la dynamique des régionales, c’est vraiment top de pouvoir travailler sur les idées de tout le monde, de chercher des partenaires avec qui construire des projets qui soient visibles pour les étudiants. J’essaie vraiment qu’on s’amuse et que tout le monde prenne des décisions. Je suis fière de ce qu’on a fait cette année et je passerai la relève sereinement à nos nouveaux bébés ».

  • Mathilde, 23 ans (la petite maman): « Je suis en Master Relations Internationales et Action Humanitaire. Et après un parcours chez Amnesty, j’ai voulu enrichir mon expérience associative. Je connais Cloé depuis nos années à Saint-Louis et j’avais envie de m’investir sur le campus pour le vivre de façon plus active (j’avoue avoir eu un peu de mal à apprivoiser la vie à LLN, au début). Évidemment, mes convictions politiques ont fait que le choix s’est imposé de lui-même, ça a été écolo j ! Ça m’a apporté de jolies rencontres, des projets stimulants et une autre façon d’appréhender la ville où j’étudie. »

  • Romain, 23 ans (Superman) : « Je suis étudiant en sciences politiques à l’UCL en dernière année. Je suis membre d’écolo j Louvain-la-Neuve depuis cette année. Certes mon engagement est neuf, mais pas mes convictions. Et j’ai la profonde certitude que nous devons mettre un terme à notre modèle productiviste qui chaque année nous montre davantage ses limites et ses aberrations. Je suis convaincu que la transition écologique nous permettra de relever les défis sociaux, écologiques et économiques d’aujourd’hui et de demain. Et je suis convaincu qu’ensemble nous pouvons accélérer la construction d’une nouvelle société centrée sur le respect des générations futures et sur une répartition plus juste des richesses. Être chez écolo j, c’est la possibilité de m’engager à mettre en œuvre des actions porteuses de ce changement tant désiré. »

  • Marie, 16ans « Fan de musique et d’un environnement durable, j’ai eu envie de faire partie d’écolo j car je voulais faire partie d’un « groupe » ou je pouvais m’affirmer en tant que personne ainsi qu’affirmer mes convictions personnelles notamment sur le fait qu’il faut se battre pour vivre dans un monde meilleur que toutes personnes méritent et aussi que chaque humain a le droit d’être traité en égal à un autre malgré son genre, sa couleur de peau ou son orientation sexuelle. Et écolo j se défendait plutôt pas mal et convenait vraiment à mes convictions politiques ! »

  • Jonathan, 17 ans « J’ai toujours été militant depuis le plus loin que je me souvienne. Je combats principalement 3 axes qui me tiennent à cœur : D’une part, tout ce qui est lié au genre et aux orientations sexuelles. Qu’est-ce qui définit qu’un garçon doit jouer avec un action man et une fille avec une Barbie ? Qu’un homme doit être un manuel et une femme une intellectuelle ? Pourquoi un LGBT doit faire un coming-out alors qu’un hétéro non ? D’autre part, tout ce qui est lié à l’éducation. Je souhaite repenser le système avec la collaboration d’acteurs scolaire et extra-scolaire afin qu’elle retrouve son caractère communautaire et épanouissant plutôt qu’un caractère sociétaire, donc basé sur un contrat et non la valorisation de l’apprentissage. Mais aussi, tout ce qui est lié à la démocratie, repenser la démocratie, le fonctionnement sociétal. De là, l’envie de m’investir dans écolo J qui a pour but de sensibiliser à l’écologie politique mais aussi à une autre vision de la société plus égalitaire, novatrice et qui plus est, agrémenter d’un respect de l’environnement. »

 

Navet pour… Théo Francken

pictoPalmesEtNavetsThéo Francken. Le Secrétaire d’État à l’Asile et la Migration n’est pas à un acte ou une déclaration choc près. Parfois, il reçoit un peu d’aide au niveau politique ou judiciaire. Ainsi, la Cour de Justice européenne a déclaré que l’octroi de visas humanitaires à des Syriens dépend du droit des États membres, sans statuer sur le fond de l’affaire. Le Secrétaire d’État ne s’est pas fait prier pour parler de victoire et laissé éclater toute sa joie sur Twitter1.

Après le passage au Parlement de son projet de loi qui permet d’expulser des étrangers nés en Belgique soupçonnés2 de constituer une menace pour l’ordre public, le Conseil des Ministres a approuvé un autre projet de Francken qui lui s’attaque au droit de la défense des demandeurs d’asile. Le secteur associatif a également été victime d’invectives déplacées : Théo Francken considère que l’ONG « Médecins sans Frontières » encourage, par les sauvetages en mer, les mouvements migratoires et provoque donc des décès indirectement3. J’ai envie de dire : « Dites-moi, Monsieur Francken, et vous, n’êtes-vous pas responsable de quelque morts par votre refus de délivrer des visas humanitaires ? Des tués dans la guerre, des noyés dans la mer, ou des assoiffés dans le désert ? Sans compter de nombreux affamés, qu’ils soient ou non propriétaires de terres… »

Dernièrement, c’est un sondage qu’il a partagé sur Facebook qui a fait polémique. Ce sondage permettait aux gens (ses abonnés, donc son électorat) de prendre position sur la question « qui faut-il sauver au Moyen-Orient » selon l’appartenance religieuse des personnes en danger4.

En dehors des idées séparatistes de la NV-A (qu’on n’oublie pas !), faut-il craindre5 les élections de 2019 lorsqu’on sait que Théo Francken est une des personnalités politiques les plus populaires en Flandre, à Bruxelles, et même en Wallonie6 ?

1 « Francken ne sera pas contraint de délivrer des visas aux candidats à l’asile », Le Soir, 07/04/17

2 Vidéo ironique sur cette loi réalisée par la VRT : G.W., « De Ideale Wereld’ tourne en ridicule la dernière proposition de Theo Francken contre les soupçons de terrorisme », dans La Libre Belgique, 13/02/17

3 « Tweets de Theo Francken à MSF: « Je retire mes mots, MSF ne fait pas de traite des êtres humains » », RTBF, 24/03/17

4 « Quand Theo Francken (N-VA) s’essaye aux sondages sur Facebook… et choque », RTBF, 18/04/17

 5 L.G., « La N-VA d’extrême droite ? Les experts sont partagés… » dans La Libre Belgique, 23/09/15

 6 J.C.M., « Baromètre: Francken, Hedebouw et Maingain gagnent en popularité, De Block et Peeters piquent du nez » dans La Libre Belgique, 26/03/17

 

Jéromine Gehrenbeck

Omniplastique : Table-Ronde à Liège

pictoEnActionAfin de continuer sa réflexion sur les plastiques, écolo j ULg a organisé une table-ronde sur le sujet avec S. Belboom, chercheuse de l’ULg qui travaille sur le plastique biobasé, les deux gérantes de l’Entre-Pot et A. Franck qui a parlé de son expérience zéro déchet. Ils ont parlé des solutions, au quotidien ou d’un point de vue sociétal, qui permettront de diminuer la consommation de plastique.

Hausse du minerval des étudiant.e.s hors UE, c’est NON !

pictoEnActionDepuis février 2016, écolo j ULB se mobilise au sein du mouvement contre la hausse du minerval des étudiant.e.s hors UE. Pour ces étudiants, le minerval a déjà augmenté à 4175€ et pourrait aller jusqu’à 12 525€ à la rentrée 2017. Du 20 avril au 03 mai, le collectif contre la hausse du minerval a occupé les rectorats de l’ULB et de l’UCL.

La suite ici !

écolo j ULg accueille son Conseil d’Administration avec des slogans pour le désinvestissement

pictoEnActionDans le prolongement de la campagne de désinvestissement des énergies fossiles, écolo j ULg accueillait le Conseil d’Administration de l’ULg avec le slogan: On ne croit plus au Père Noël. Mais on croit encore en vous. Désinvestissez des énergies fossiles.

Retrouve la vidéo sur la page Facebook de la régionale.